Partenaires

CNRS Logo IN2P3 Logo CENBG
Logo LLR Logo LPTA Logo Bordeaux 1
Logo NASA Logo GLAST


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Science > Les noyaux actifs de galaxies et les blazars

Les noyaux actifs de galaxies et les blazars

Le satellite EGRET a découvert que les blazars, une classe de la famille des noyaux actifs de galaxies, sont des sources intenses de rayonnement gamma. En fait, ils émettent l’essentiel de leur luminosité dans ce domaine d’énergie. Cette émission, hautement variable dans le temps, est vraisemblablement due à la présence de jets relativistes pointant dans la direction de la Terre. Le réservoir d’énergie provient de l’accrétion de matière sur un trou noir supermassif situé au coeur de la galaxie. Le nombre de ces sources devrait passer de 70 (nombre de ces objets découverts par EGRET) à plusieurs milliers. Elles seront détectables jusqu’à des décalages vers le rouge de 5 ce qui permettra de sonder l’Univers jusqu’à des époques très lointaines. Le balayage régulier de la voûte céleste par la mission GLAST permettra de détecter rapidement les éruptions des blazars et d’avertir l’ensemble de la communauté en vue d’observations à d’autres longueurs d’onde.

 

Les noyaux actifs de galaxie sont des galaxies dont le centre produit une énergie énorme, excédant celle de l’ensemble de leurs étoiles. Cette énergie provient des abords d’un trou noir supermassif (dont la masse peut atteindre un milliard de fois celle du soleil) avalant le gaz et les étoiles qui l’entourent et concentrés dans un disque. Un jet de matière de très grande énergie peut être produit dans la région du trou noir perpendiculairement au disque. Les rayons gamma produits par les particules accélérées dans le jet atteignent la Terre lorsque le jet est presque exactement aligné avec la direction de celle-ci.